Programme « Education, Expérimentation, Apprentissages »

Education
  • 36 moisjuillet 2021-juin 2024
  • Multipays

Contribuer à faire des acteurs publics et privés de l’éducation des leviers essentiels d’une éducation inclusive et citoyenne.

Lieux d'intervention

Brésil
  • Etat de la Paraíba
  • Etat du Ceára
France
  • Région Hauts-de-France
Guinée-Bissau
  • Bissau
Mozambique
  • Beira
  • Maputo
Tchad
  • N'Djaména

Après 25 ans d’expérimentation sur le terrain, ESSOR est aujourd’hui reconnue pour ses savoir-faire dans le domaine de l’éducation. La crise du Covid-19, qui a amené la fermeture des écoles, aggrave une situation déjà critique pour les systèmes éducatifs africains. Par ailleurs, les ‘oubliés’ de l’éducation, les filles, les enfants vulnérables et les enfants porteurs de handicap notamment, sont plus fragilisés encore. Face cette situation, ce programme a pour objet de contribuer à faire des acteurs de l’éducation publics et privés un levier essentiel d’une éducation inclusive et citoyenne dans 5 pays. Cela, en leur transmettant des méthodologies ayant fait la preuve de leur efficacité, en expérimentant, avec eux, des actions innovantes permettant de mettre en place des environnements d’apprentissage inclusifs et de qualité en faveur des plus vulnérables. Ces expérimentations constituent la base du progrès éducatif et ont pour finalité d’investir dans le pouvoir de transformation de l’éducation.

Nos engagements

  • Consolider les compétences collectives des acteurs de l’éducation publics et privés de la petite enfance en faveur d’une éducation inclusive centrée sur l’enfant

  • Renforcer le pouvoir d’agir des acteurs de l’éducation formelle et non formelle pour les adolescents en faveur d’une éducation inclusive et citoyenne

Le projet en action

  • Expérimenter la méthodologie d’inspiration Montessori auprès des jeunes enfants des jardins d’enfants communautaires
  • Accompagner des enfants présentant des retards/handicaps au Mozambique
  • Réaliser des Parcours Citoyens avec les adolescents de l’Union des Ecoles Coraniques au Tchad
  • Impliquer les parents dans un programme de parentalité positive
  • Développer les compétences citoyennes de jeunes, au travers d’actions d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale en France et dans les pays d’intervention
  • Créer des formations certifiées pour les animateurs et éducateurs avec les universités, centres de formation professionnelle et autorités publiques
  • Instaurer un Label qualité pour les structures mettant en œuvre des Parcours Citoyens ou des activités préscolaires
  • Capitaliser les méthodologies éducatives et les manuels de formation
La Pépite !

La pédagogie centrée sur l’enfant est au cœur des méthodologies éducatives ESSOR. Afin de favoriser le développement intégral des enfants, la méthodologie préscolaire s’est inspirée et enrichie des lois naturelles de l’enfant et des travaux de Maria Montessori, avec des matériaux correspondant aux réalités locales. Une première expérimentation a été menée en 2018 en Guinée-Bissau. Elle est basée sur : - Une routine quotidienne permettant d'alterner des activités guidées par des éducateurs et des activités libres, - Un kit pédagogique utilisé lors des activités libres, comprenant du matériel spécifique incluant des activités pratiques, sensorielles, mathématiques et linguistiques. Ce matériel est fabriqué à partir d'équipements en bois local, ce qui permet au matériel d'être résistant et durable, généralement plus économique à long terme et facilement reproductible. L’implémentation de cette méthodologie a eu un impact positif tant sur la capacité d'apprentissage des enfants et le développement de leurs compétences que sur l'évolution de la posture des éducateurs. Le projet prévoit donc de poursuivre cette expérimentation en Guinée-Bissau et de la répliquer dans les écoles préscolaires auprès de 400 enfants et de leur famille en 2022. L’équipe technique du Mozambique a également été formée et est prête à accueillir les enfants pour la réouverture des écoles prévue au Mozambique en février 2022.

J’étais un jeune très agressif, fainéant, quelqu’un qui n’aimait pas passer du temps avec les autres, antisocial. Avec le PC, beaucoup de choses ont changé. Je faisais beaucoup de bruit, de provocations, je faisais beaucoup de choses qui pouvaient blesser les personnes autour de moi. Dans le PC, j’ai appris à me comporter avec les autres. Les thèmes que l’on a abordés m’ont permis de développer mon savoir-être et mon savoir-faire. Le Parcours Citoyen n’a pas été facile pour moi. Je pensais que l’animatrice ne m’appréciait pas, me boycottait. Mais, en réalité, elle a eu beaucoup de patience avec moi et elle a cru en mon potentiel. Elle a utilisé mes provocations comme une énergie positive en me donnant des choses à faire et des responsabilités.
Hugo 20 ans Mozambique

Quelques chiffres...

  • 3 150 jeunes enfants, enfants porteurs de handicap et adolescents
  • 2000 adolescents des Hauts-de-France
  • 15 clubs de jeunes
  • 1 100 parents et chargés d'éducation
  • 95 acteurs privés et publics de l’éducation formelle et non-formelle

À nos côtés sur ce projet

Actualités du projet

Pour l’intégration des enfants porteurs de handicap.

Sur le modèle du projet de stimulation précoce au Brésil, l’objectif d’ESSOR est d’implémenter, avec les partenaires, une nouvelle stratégie d’intégration des enfants porteurs de handicap ou ayant des retards […]