Projet de Stimulation Précoce

Education
  • 36 moisjuillet 2018-juin 2021
  • Brésil
Bresil

Assurer la prise en charge d’enfants entre 6 mois et 6 ans, vivant en situation de précarité et soit porteurs de handicaps, soit présentant des retards neuro-psychomoteurs et socio-éducatifs.

Lieux d’intervention

Brésil
  • Etat de la Paraíba
  • Etat du Ceára

Au Brésil, plus de 9 millions d’enfants de 0 à 6 ans vivent au sein de familles très démunies, dans des conditions difficiles qui ont des répercussions significatives sur le développement physique et mental des enfants. Entre 2010 et 2018, le taux de familles pauvres au sein de la population est passé de 42% à 51% dans l’état de la Paraíba et de 45% à 58% dans celui du Ceará.

C’est principalement durant les 6 premières années de son existence que l’enfant se construit, physiquement, psychiquement et émotionnellement. C’est en effet durant cette période qu’il élabore avec son entourage sa façon « d’être au monde » qui conditionnera son développement cognitif et social futur. Celui-ci peut néanmoins souffrir d’importants retards ou troubles comme dans le cas d’enfants vivant en situation de grande précarité (économique, socio affective) ou porteurs de handicap, de troubles envahissants du développement (autisme, hyperactivité, …), etc.

Ces situations requièrent une prise en charge précoce et des soins spécifiques visant tant l’amélioration du trouble que l’intégration sociale. Les défaillances et limitations territoriales des politiques publiques brésiliennes actuelles ne garantissent toujours pas à ce jour une identification et une attention spécifique appropriée, privant ces enfants, et particulièrement ceux issus de familles défavorisées, d’orientation, de traitement et de suivi adéquats.

Nos engagements

  • Proposer un suivi individuel et personnalisé aux enfants

  • Agir en étroite collaboration avec les services spécialisés locaux afin de favoriser l’insertion des enfants au sein des structures

  • Accompagner les parents dans l’amélioration de leurs connaissances, de leur confiance en eux et de la prise en compte des étapes du développement infantile

Le projet en action

  • Accueillir la famille et diagnostiquer la situation de l’enfant
  • Mettre en place soit un suivi individuel, soit en petit groupe favorisant l’acquisition de nouvelles facultés motrices, cognitives, affectives, …
  • Orienter les enfants vers les institutions et centres spécialisés pour une prise en charge spécifique
  • Organiser des activités socio-récréatives et festives pour favoriser le lien social entre les familles
  • Assurer des visites au domicile pour assurer la continuité des activités à la maison
  • Animer des ateliers thématiques (besoins et droits de l’enfant, santé, prévention des violences domestiques, …) avec les parents
  • Former les équipes sur le développement infantile, l’importance du jeu ou encore la psychomotricité
La Pépite !

Une formation des éducateurs de stimulation précoce reconnue par l’Université Fédérale de la Paraíba ! Un partenariat a été noué avec l’Université afin de pouvoir proposer aux éducateurs de stimulation précoce une formation certifiée et donc reconnue par l’Etat. Cette formation s’articule avec le Département de Thérapie Occupationnelle de l’Université. Cette formation, de 60 heures, mêle théorie et pratique. L’enseignement théorique est dispensé par des professeurs de l’Université et la formation pratique se déroule dans les Centres de Développement Infantile implantés par le projet. Les éducateurs reçoivent alors, à la fin de la formation, un certificat attestant des compétences acquises, qu’ils peuvent valoriser auprès de divers employeurs.

Paulo Isaque était un enfant agité, inattentif, qui ne socialisait pas avec les autres enfants et avec des retards de développement moteur et de langage. Grâce au plan d’activités élaboré avec l’ergothérapeute, l’enfant a fait des progrès significatifs et a surmonté certains retards. Dans ses réévaluations, nous pouvons identifier que c’est un enfant tranquille, qui obéit aux règles, identifie les lettres de l'alphabet, a désormais un langage socialisé. Il a acquis plus d’autonomie et d’indépendance, il est plus sociable avec la famille et à l’école, et il a donc aujourd’hui une meilleure qualité de vie, one le sent plus heureux. Ses parents sont eux aussi plus optimistes et plus déterminés à soutenir Paulo dans ses réalisations.
Ana Maraya Educatrice en stimulation Fortaleza, Brésil

En 2019...

  • 250 enfants (70% des enfants suivis) ont retrouvé un développement adapté à leur âge
  • 25% d’enfants atteints de déficiences graves ou troubles globaux du comportement
  • L'auto-estime des familles s’est améliorée
  • 10 éducateurs et agents de stimulation précoce ont été certifiés par l'Université Fédérale de La Paraiba

À nos côtés sur ce projet

Partenaires Opérationnels

Actualités du projet