Programme « FIP’Action »

Formation et Insertion Professionnelle
  • 2017-2020
  • Multipays

Faciliter durablement l’accès à la formation et l’insertion professionnelle des jeunes vulnérables par un travail impliquant les acteurs locaux (ONG, associations, leaders, …), les entreprises et les autorités publiques.

Lieux d’intervention

Brésil
  • Etat de la Paraíba
  • Etat du Ceára
Guinée-Bissau
  • Bissau
Mozambique
  • Beira
  • Maputo
  • Pemba
République du Congo
  • Brazzaville
Tchad
  • Moundou
  • N'Djaména
  • Sarh

Dans le monde, 22% des jeunes ne sont ni scolarisés, ni en emploi, ni en formation. (IECD, 2019)

La formation professionnelle est un enjeu majeur pour permettre à la population d’être plus autonome et sortir de l’extrême pauvreté de manière durable. Dans les pays en développement, de nombreux jeunes sont à la recherche d’emploi et un nombre important de secteurs peinent à trouver du personnel local qualifié. Cette inadéquation entre l’offre et la demande de travail met en cause des formations professionnelles non adaptées aux besoins des entreprises, trop théoriques ou sur des secteurs déjà bouchés. Pour permettre aux jeunes de réaliser tout leur potentiel, ESSOR développe des parcours innovants de Formation Humaine et Professionnelle qui permettent aux jeunes de développer leurs compétences personnelles et professionnelles, et de s’insérer socialement et économiquement dans des domaines en adéquation avec les besoins des marchés du travail locaux.

Nos engagements

  • Améliorer la qualité de la formation et l’insertion des jeunes vulnérables

  • Renforcer les relations entre les professionnels de la formation et les entreprises

  • Renforcer les liens entre les ONG du Nord et du Sud

Le projet en action

  • Sélectionner les filières les plus adaptées au niveau d’éducation des jeunes et au marché du travail
  • Identifier et sélectionner les jeunes en situation d’importante vulnérabilité socio-économique
  • Proposer aux jeunes des modules de Formation Humaine, pour leur permettre de développer des « savoir-être », des « compétences humaines » recherchés par les employeurs
  • Mettre en place des formations professionnelles de 3 à 6 mois, axées sur la pratique, en fonction des opportunités du marché du travail local
  • Accompagner les jeunes dans leur insertion professionnelle : suivi individuel rapproché, appui à la recherche d’opportunité, atelier de réalisation de CV, atelier de préparation aux entretiens, mise en contact avec les entreprises, réalisation de cartographie des entreprises et opportunités d’emploi dans les quartiers, …
  • Former les équipes locales et les partenaires pour assurer la pérennité des activités
  • Animer des espaces de dialogue locaux sur la FIP avec les acteurs publics, privés et associatifs du secteur Formation Insertion Professionnelle
La Pépite !

ESSOR a misé sur la formation humaine des jeunes ! Les centres de formation et les chefs d’entreprises sont convaincus que les compétences techniques ne sont pas suffisantes pour s’intégrer et s’épanouir dans le monde du travail. Les compétences « douces » (communication, confiance en soi, créativité) sont de plus en plus recherchées. ESSOR, en partenariat avec le programme MUVA, a donc intégré des séances de « Formation Humaine » dans le parcours de formation et d’insertion, qui ont pour objectif de permettre aux jeunes de développer des savoir-être (relationnel, capacité à travailler en équipe, maitrise de ses émotions, capacité à s’adapter, …). Cette formation est spécifiquement conçue pour aborder les enjeux de genre et déconstruire les stéréotypes liés au monde du travail : une femme peut devenir électricienne, et un homme peut prétendre au métier de puériculteur … Les jeunes ayant suivi ces séances ont davantage confiance en eux, tout particulièrement les femmes, ont sérieusement muri leur projet professionnel, et sont plus à l’aise dans les relations interpersonnelles, ce qui favorise leur intégration dans le monde du travail.

J’ai beaucoup appris durant la formation humaine, et aujourd’hui je suis une personne différente. Durant le module d’orientation professionnelle, j’étais un peu confuse mais j’ai fini par choisir la formation en construction civile. Certains collègues disaient que c’était un cours pour les hommes et non pour les femmes, mais j’ai décidé de choisir ce que j’avais envie de faire. Aujourd’hui, je suis en stage dans une entreprise de construction et j’ai l’opportunité de travailler avec plusieurs professionnels qui ont déjà beaucoup d’expérience. J’apprends beaucoup de nouvelles choses et je pense qu’un jour, je pourrai devenir chef de chantier.
Marcia Joaquim José 22 ans Beira, Mozambique

En 2019...

  • 1 644 jeunes (48% de femmes) ont achevé une formation professionnelle
  • 1 241 jeunes (dont 69% de femmes) ont suivi un cycle de Formation Humaine
  • 432 jeunes formés en auto-emploi
  • 19 association locales/ONG accompagnées
  • 11 Centres de Formation renforcés

À nos côtés sur ce projet

Actualités du projet

Le manuel du Muva Pro est disponible !

Le manuel du Muva Pro ESSOR, dont la méthodologie est utilisée dans les projets de formation et d’insertion professionnelle d’ESSOR, est disponible ! La méthodologie Muva Pro est une méthodologie de […]

Le manuel du Parcours FIP d’ESSOR est disponible !

Le manuel du Parcours FIP ESSOR, dont la méthodologie est utilisée dans les projets de formation et d’insertion professionnelle d’ESSOR, est disponible ! ESSOR s’attache depuis sa création à concevoir et […]