Cet été, les équipes du Mozambique ont reçu pendant une dizaine de jours une délégation venue du Brésil.

L’objectif ? La coordinatrice Educ Brésil et des professeures de l’Université Fédérale de la Paraíba ont poursuivi la formation des éducateurs, agents sociaux et autorités publiques du Mozambique à la stimulation précoce. Les premiers modules avaient été proposés de manière virtuelle fin 2021.

La stimulation précoce en bref…

Assurer la prise en charge d’enfants entre 6 mois et 6 ans, vivant en situation de précarité et soit porteurs de handicaps, soit présentant des retards neuro-psychomoteurs et socio-éducatifs. Ce programme est implémenté au Brésil depuis près de 30 ans.

La formation permettra aux équipes du Mozambique de mener une nouvelle stratégie d’intégration des enfants porteurs de handicap dans les activités.

Durant 10 jours, les équipes ont suivi des ateliers basés sur la participation active, l’intégration, des études de cas et des simulations, des partages d’activités éducatives, tout cela avec un langage adapté, dans une bonne ambiance !

Les résultats attendus :

  • 150 enfants bénéficient des activités de stimulation précoce
  • 100 enfants intègrent les écoles maternelles ou classes primaires
  • 30 professionnels savent identifier, orienter et accompagner les enfants

Des participants satisfaits de la formation !

Un éducateur est celui qui construit les piliers de l’homme de demain.

Nous avons le privilège d’être ici, je vais transmettre mon apprentissage à mes collègues. Nous sommes des agents du changement !

Actualités
de nos projets

ESSOR à la rencontre des étudiants !

Hier, ESSOR a participé au Forum de rentrée de l’Université Catholique de Lille. Evénement ludique destiné aux étudiants pour rencontrer des associations et s’y engager, le forum de rentrée était […]