A Brazzaville, au Congo, en plus de proposer des formations professionnelles aux jeunes, les équipes d’ESSOR et de ses partenaires les accompagnent dans leur projet entrepreneurial.

Sensibiliser avant la formation professionnelle

Cela commence par une session introductive à l’entrepreneuriat dans le cadre de la Formation Humaine, en amont de la formation professionnelle.

L’objectif ?

Présenter le parcours auto-emploi du projet F2i et donner aux jeunes un aperçu du paysage entrepreneurial.

Edie, promotrice de la marque de jus naturel et de l’épicerie Biomarket242 a témoigné de son expérience et répondu aux questions des futurs apprenants.

Accompagner après la formation professionnelle

Après la formation, le projet propose un appui aux jeunes souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat. Ainsi, en juin, 13 jeunes ont participé à la validation de leurs microprojets en les présentant devant un jury.

Après un pitch de 3 mn, ils ont répondu aux questions du jury concernant leur Business Model.

Parmi les microprojets retenus, on peut citer l’ouverture de salons de coiffure, de pâtisseries ou encore d’un atelier de couture.

Ces jeunes recevront dans les prochaines semaines un kit de démarrage à l’auto-emploi pour lancer leur activité !

Actualités
de nos projets

Nouveau Programme de Protection Sociale !

ESSOR et ses partenaires locaux poursuivent leurs actions de Protection Sociale au Tchad, Mozambique et Guinée-Bissau au travers d’un nouveau programme. L’objectif ? Contribuer à réduire les inégalités sociales grâce à la création […]