Aude a 28 ans. Elle a suivi une formation en pâtisserie au sein du Centre de formation professionnelle ANSIA Congo pendant 6 mois.

Je suis fière de ce que j’ai appris et de ce que je suis devenue grâce à cette formation !

Avant la formation, Aude se débrouillait pour participer aux ressources du foyer avec son mari, en vendant des galettes de temps en temps. Elle a débuté la vente de cakes un peu après le début de la formation en utilisant un four traditionnel (marmite dans laquelle on met du gravier), chauffé sur un feu de charbon.

Avec mon petit commerce, j’ai commencé à épargner petit à petit afin d’acheter mon matériel : four électrique, moules, poches à douilles, batteur, spatules… Je faisais des dégustations gratuites auprès de mon entourage, puis j’ai commencé à avoir des commandes.

Aujourd’hui, elle a 3 à 4 commandes par mois. Le prix de ses gâteaux, entre 8000 et 10000 frs (12 à 15€ environ), est à la portée de tous. Aude réalise aussi des cakes qu’elle dépose dans une boutique du quartier. Elle aime ce qu’elle fait et espère pouvoir ouvrir une mini pâtisserie pour exposer ses produits.

J’aimerais encourager toutes celles et ceux qui hésitent encore à se lancer dans une activité de ne pas désespérer même si cela est difficile au début. C’est dans l’effort que l’on trouve satisfaction !

Actualités
de nos projets

L’Appui Institutionnel, pour renforcer les organisations locales.

Sur le terrain, les projets sont principalement portés avec la collaboration d’associations partenaires. ESSOR leur propose un accompagnement au travers de formations pour renforcer leurs compétences administratives, organisationnelles et financières, […]