Donnons la part belle au produire et consommer local, agroécologique et de qualité !

Tel a été le leitmotiv de cette Foire Alimentaire, organisée par ESSOR et l’ACONOQ (l’Agence Congolaise de Normalisation et de Qualité) du 9 au 11 septembre.

L’objectif ?

Apporter une visibilité aux producteurs et transformateurs, rapprocher le consommateur du producteur et permettre à chacun de communiquer sur leur métier et leurs pratiques respectueuses de l’environnement.

9 transformateurs de produits locaux et naturels et 9 coopératives agroécologiques du projet PAMTAC-BII ont exposé lors de cette Foire, ainsi que quelques transformateurs externes au projet. Certaines coopératives ont notamment pu mettre en avant leur fabrication de biofertilisants et biopesticides.

3 conférences pour passer des messages forts

3 conférences, rassemblant entre 2 et 4 intervenants, se sont tenues sur les enjeux de l’agroécologie au Congo, la l’intérêt de consommer local et sur l’importance de la certification pour garantir la qualité des produits. L’occasion de passer des messages forts aux représentants des institutions, de la société civile ou du gouvernent, notamment sur l’importance de développer le secteur agricole au Congo, pays exposé à une dépendance alimentaire quasi-totale vis-à-vis de l’étranger.

Selon les participants et anciens du projet, la Foire a accueilli davantage de visiteurs que les années précédentes, étant située juste à côté du grand marché de la ville. Les maraîchers et transformateurs sont unanimes, les recettes sont supérieures !

Les maraîchers se sont vraiment investis dans la communication, chaque coopérative a aménagé son stand et certaines avaient même prévu des cartes de visite et petits panneaux d’affichage. Ils ont tout a fait saisi que cet évènement n’était pas organisé seulement pour faire des ventes mais pour communiquer et transmettre les bonnes pratiques.

Anne, Responsable Commercialisation pour le projet.

Actualités
de nos projets

Des news du projet agricole « Ianda Hortas! » à Bissau.

Démarré en 2019, le projet Ianda Hortas! contribue au développement durable de l’horticulture maraîchère en Guinée-Bissau, permettant d’augmenter les moyens de subsistance et réduire la vulnérabilité nutritionnelle des ménages et […]