A Bissau, la Formation Agricole Participative s’est déroulée entre octobre 2021 et juin 2023.

L’objectif ? Augmenter les rendements et réduire l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des femmes maraîchères.

Les principales activités de la formation comprenaient la réalisation d’expérimentations, l’échange d’expériences entre les agricultrices maraîchères, la tenue de réunions du comité FAP et la sélection de Maraîchères Leaders.

Tout au long de la formation, les maraîchères ont appris diverses techniques agroécologiques.

  • la production et l’application de biopesticides à base de piment, de tabac, de 𝘯𝘦𝘦𝘮, entre autres ;
  • la production de biofertilisants à partir de fumier tanné ou de bioactivateur de moringa ;
  • la préparation de pièges pour attraper des insectes en utilisant des pommes comme appât ;
  • les techniques de gestion de l’eau dans le sol grâce au paillage ;
  • la production de condiments naturels (gusto) ;
  • l’interprétation des étiquettes de produits agrochimiques ;
  • la culture de légumes urbains dans des conteneurs.

Bien que cette cérémonie marque la fin de la FAP, le programme 𝙄anda Guiné! 𝙃𝙤𝙧𝙩𝙖𝙨 et les Maraîchère Leaders poursuivent leurs activités de sensibilisation aux bonnes pratiques agroécologiques !

Actualités
de nos projets

A voir ! Un reportage sur l’agroécologie au Congo.

Le Programme « ACCOMPAGNEMENT ET CONSOLIDATION DE LA TRANSITION AGROÉCOLOGIQUE » se poursuit jusque mars 2025 en Guinée-Bissau, au Mozambique et en République du Congo. L’objectif ? Contribuer à la transition agroécologique […]

L’éducation au Brésil, l’année en images !

Parce qu’elle est la clé d’un bon départ dans la vie, l’éducation est l’une des priorités d’ESSOR au Brésil. Dès le plus jeune âge, jusqu’à l’adolescence, plusieurs projets qui ont […]