Démarré en 2019, le projet Ianda Hortas! contribue au développement durable de l’horticulture maraîchère en Guinée-Bissau, permettant d’augmenter les moyens de subsistance et réduire la vulnérabilité nutritionnelle des ménages et des maraîcher.ères.

Actuellement, il s’agit du 2ème cycle de formation.

Plus de 500 maraîchers, majoritairement des femmes, suivent les modules de la Formation Agricole Participative.

Les dernières thématiques abordées ?

La nutrition des plantes, avec des notions basiques sur la fertilisation des sols. Les horticultrices ont notamment pu préparer du fumier tanné. Cela permet d’améliorer la disponibilité des micronutriments.

En pratique également, la fabrication du biopesticide à base de piment rouge, pulvérisé dans 33 champs de légumes, afin de lutter contre les parasites. Ce biopesticide a déjà prouvé son impact, puisque 60% des bénéficiaires du 1er cycle ont adopté cette pratique !

Les maraîchers ont aussi suivi des modules sur la gestion de la fertilité des plantes et la fertilisation organique. L’occasion de leur partager des connaissances sur les engrais minéraux et organiques.

Echanger pour renforcer ses compétences

Des échanges d’expériences sont organisés pour renforcer les capacités techniques des horticulteurs, en les sensibilisant à la diversification dans la production de légumes. Grâce à ces échanges et visites sur le terrain, les maraîchers ont compris comment : faire un mélange et termes de plantation ou encore utiliser des morceaux de charbon de bois qui permettent la fertilisation du sol et la gestion de l’eau d’irrigation.

Actualités
de nos projets

Nouveau Programme de Protection Sociale !

ESSOR et ses partenaires locaux poursuivent leurs actions de Protection Sociale au Tchad, Mozambique et Guinée-Bissau au travers d’un nouveau programme. L’objectif ? Contribuer à réduire les inégalités sociales grâce à la création […]