Madina a 31 ans et a perdu l’usage de ses deux jambes lors de l’accouchement de son 2ème enfant. Quelques mois après, son mari l’a rejetée à cause de son infirmité, et récupéra la garde de leurs deux enfants, laissant Madina sans ressources et dans l’incapacité de subvenir à ses besoins.

Madina a bénéficié d’un projet d’ESSOR à travers la formation humaine MUVA et a suivi une formation professionnelle en couture mixte dans un centre de formation. Après cette formation, Madina a réalisé 3 mois de stage dans un atelier de couture pour compléter sa formation et se perfectionner dans les différentes coupes de tissus et modèles, et acquérir quelques notions de bases en broderie. Cette période de stage lui a permis d’économiser de l’argent que son maitre de stage lui donnait en gratification pour se procurer une machine manuelle à coudre qu’elle utilisait pour confectionner des habits à la maison après ses heures de stage, et depuis lors Madina s’est fait une clientèle fidèle dans son quartier.

Aujourd’hui, Madina travaille chez elle, dans la maison qu’elle a louée avec de l’argent gagné à travers l’activité de couture qu’elle exerce quotidiennement et qui lui rapporte entre 50 000 XAF (75€) et 75 000 XAF (115€) par mois. Cet argent lui permet de payer son loyer, trouver de quoi manger et se vêtir et surtout de soutenir son oncle qui est fatigué.

« Ma vie a complètement changé dit-elle. La femme infirme, abandonnée et mise à l’écart par la société a repris confiance en elle grâce à sa rencontre avec le projet. Désormais, je regarde l’avenir avec beaucoup de confiance, je me sens utile dans la société. Je compte ouvrir un atelier de couture où je pourrai à mon tour former des femmes en situation de détresse comme la mienne afin de leur redonner le sourire et l’espoir. J’ai aussi commencé à économiser de l’argent pour que d’ici deux ans, je parte me faire opérer les reins dans un autre pays » dit –elle.

Actualités
de nos projets

Covid-19, point sur la situation au Tchad

Cette année, la célébration de la journée de l’Afrique (le 25 mai) a eu lieu dans des circonstances extrêmement difficiles, alors que le monde entier est confronté à la pandémie […]

Le déconfinement au siège d’ESSOR

Le 11 mars 2020, la France est entrée dans une période de déconfinement progressif. Au siège d’ESSOR et après plusieurs semaines de télétravail, nous nous sommes organisés pour la reprise […]