En cette Journée Internationale de la femme rurale et à l’occasion de la Journée Mondiale de l’alimentation demain, nous souhaitions mettre les femmes à l’honneur !

Le saviez-vous ?

En Afrique, les femmes représentent plus de 50% de la population active agricole. Et pourtant, moins de 20% des propriétaires terriens dans le monde sont des femmes.
Les femmes et les filles jouent donc un rôle majeur dans la production maraîchère !

Source : Organisation des Nations Unies

Dans ses projets agricoles, ESSOR donne une place importante aux femmes. Ainsi, en Guinée-Bissau, la majorité des personnes accompagnées dans le programme Ianda Guiné, soutenu par l’Union Européenne, sont des femmes.

L’objectif ?

  • Améliorer le système de production en incitant les maraîchères à se tourner vers la filière agroécologique (fabrication de biofertilisants, de biopesticides)
  • Renforcer les capacités des maraîchères par le biais de la Formation Agricole Participative
  • Les aider à vendre leurs produits sur un marché parfois saturé par les produits importés et utilisant des engrais chimiques

Favoriser une meilleure alimentation

L’accompagnement ne s’arrête pas là !

Outre l’incitation à produire des aliments sains et respectueux de l’environnement, ESSOR propose des séances d’éducation nutritive afin de sensibiliser les maraîchères, de combattre la malnutrition et de promouvoir une alimentation saine et équilibrée pour l’ensemble du foyer.

ESSOR utilise notamment l’outil Nutricartes® créé par l’association L’Appel.

Actualités
de nos projets

Le diplôme, pour assurer l’avenir !

A Maputo, au Mozambique, les jeunes des 2ème et 3ème cycles de formation ont reçu leurs diplômes ! L’équipe du projet a organisé une cérémonie de remise des diplômes. En […]