Le Congo Brazzaville face au Covid-19

Alors qu’en France l’heure est au déconfinement, le Congo fait toujours face à la pandémie qui commence à s’étendre sur tout le territoire avec 6 départements atteints sur les 12 que compte le pays. Au 28 avril 2020, on comptait (officiellement) 209 cas confirmés dont 19 guéris et 8 décès. Le département de Brazzaville est de loin le plus touché avec 143 cas, suivi du département de Pointe Noire avec 57 cas. Il faut dire que le confinement n’est pas vraiment respecté et que la population a vraiment faim. Bien qu’il y ait un élan de solidarité des communautés étrangères (Liban, Mauritanie, etc.) et que les politiciens distribuent des vivres, la situation est au bord de l’explosion.

Les équipes d’ESSOR et de ses partenaires s’adaptent

Malgré cela, les équipes d’ESSOR et de ses partenaires au Congo sont en télétravail pour avancer sur les différents dossiers en cours : par exemple la conception des modules de formation, et l’accompagnement par téléphone des transformateurs/trices et des maraîchers/ères. Les équipes ont reçu et émis plus de 200 appels !

On note de la part des maraîchers un regain d’intérêt pour l’agroécologie : en effet, avec la pénurie des engrais et des pesticides chimiques de synthèses, beaucoup de maraîchers/ères se convertissent en agroécologie. Par ailleurs, les acteurs qu’on accompagne ont des sérieux problèmes de transport, pour joindre les zones de production et les zones de commercialisation ce qui entraîne un problème de commercialisation malgré le développement des ventes de proximité. Il faut dire que certains maraîchers à titre d’exemple dorment 5 jours sur 7 sur leur site de production. A cela, il faut ajouter les inondations qui ont tout détruit dans la zone Nord de la ceinture verte de Brazzaville.

Sensibilisation à la nutrition à Brazzaville avant le confinement

Toute l’équipe d’ESSOR se mobilise plus que jamais pour limiter les impacts négatifs de la pandémie sur nos projets et nos bénéficiaires.

Actualités
de nos projets

Diagnostic agraire à Bafatá, région de Guinée-Bissau.

ESSOR étudie régulièrement la possibilité d’intervenir dans de nouvelles zones. Dans le cadre du secteur du Développement Agricole, cela passe par des diagnostics agraires. La région de Bafatá, en Guinée-Bissau. […]

Savez-vous ce qu’est un BIOSP ?

Avec le temps et l’expérience, le Bureau d’Information et d’Orientation Sociale et Professionnelle (BIOSP) est devenu un dispositif phare d’ESSOR ! Les BIOSP sont des antennes sociales implantées dans des […]

La formation, une belle occasion de réaliser son rêve.

Aujourd’hui, nous vous proposons un témoignage venu directement du Tchad à Abéché, dans le cadre du projet Jeunesse vers l’Emploi Durable, financé par l’Agence Française de Développement. Saleh, 31 ans, […]