Programme FIP'Action

Accès durable à la formation et l’insertion professionnelle de populations vulnérables par un travail pluri-acteurs au Mozambique, au Brésil, en Guinée Bissau, au Congo et au Tchad.

Durée du projet : 2017-2019.

Lieux d’intervention : Mozambique, Tchad, Guinée-Bissau, Brésil, Congo.

Ce programme vient dans la continuité de 2 précédentes Conventions Programme réalisées par ESSOR.

Depuis 2008, ESSOR souhaite établir des échanges de pratiques et d’expériences entre le Brésil (pays de mise en place de la Formation et l’Insertion Professionnelle initial) et les pays africains.

L’expérience réussie d’ESSOR au Brésil est ainsi partagée, adaptée aux différents contextes d’intervention et enrichie. Les connexions établies entre le Brésil et le Mozambique se sont progressivement étendues au Tchad et à la Guinée-Bissau. L’ouverture de la FIP au Congo Brazzaville sera une nouveauté du programme.

La complémentarité entre les pays est forte, renforcée par les échanges Sud-Sud, axes stratégiques d’ESSOR dans chaque projet, visant à promouvoir les synergies. L’un des objectifs de ce nouveau programme est de poser les bases d’un réseau international de la Formation et de l’Insertion Professionnelle.

Objectif général du projet :

Faciliter durablement l’accès à la formation et l’insertion professionnelle des populations vulnérables par un travail pluri acteurs impliquant la société civile, le secteur privé et les autorités locales.

Objectifs spécifiques : 

- Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations des quartiers périphériques de centres urbains au Mozambique, Brésil, Tchad, Guinée-Bissau et Congo.

- Renforcer les capacités d’acteurs du Sud dans le domaine de la formation et l’insertion professionnelle en vue de la viabilité des actions.

Activités :

-       Parcours de Formation Humaine.

-       Renforcement des compétences des équipes via une formation continue.

-       Sélection des jeunes de 17 à 35 ans.

-       Mise en place de formations professionnelles.

-       Appui à l’insertion : emploi et auto-emploi.

-       Accompagnement des bénéficiaires.

-       Pérennisation des espaces de dialogue.

-       Renforcement institutionnel des partenaires.

-       Établissement des bases d’un réseau international de la FIP.

-       Capitalisation et diffusion de bonnes pratiques.

-      

Bénéficiaires :

- 3000 jeunes vulnérables de 17 à 35 ans (50% de femmes) et leurs familles (15 000 personnes)

- 600 micro-entrepreneurs

- 30 Centre de Formation Professionnelle

- 25 OSC (Organisations de la Société Civile)

Partenaires opérationnels :

  •  ONG : UPA et ATIA (Mozambique), UP et IHDL (Tchad), EAO (Guinée-Bissau), Amazona et CEMAR (Brésil).
  •  Institutions locales, entreprises, OCB et Centres de Formation Professionnelle dans chaque pays.

Partenaires financiers : AFD, Fondations privées.

Plus de Photos :