Développement agricole

PARCE QUE VIVRE DE SA TERRE EST UN DROIT ÉLÉMENTAIRE !

Sur une population mondiale de 7 milliards de personnes, 1,3 milliards vivent aujourd'hui en dessous du seuil de pauvreté (avec moins de 2$ par jour) dont les 3/4 en zone rurale. Confrontés à des conditions climatiques parfois difficiles mais surtout au manque de formation, de crédit, d'accès aux intrants et aux marchés, des millions d'agriculteurs et agricultrices n'arrivent pas à produire suffisamment pour subvenir aux besoins de leurs familles. Ils sont souvent contraints de quitter leur village et se retrouvent, sans emplois, dans les quartiers périphériques des grandes villes.

Développer et diversifier l'agriculture et l'élevage pour permettre aux familles paysannes de vivre dignement sur leur terre sont des objectifs d'ESSOR depuis sa création.

Dans ce domaine nos priorités sont :

  • Priorité à la petite agriculture familiale (par opposition à l'agro business) pour améliorer la sécurité alimentaire et maintenir l'emploi en milieu rural.
  • Priorité à l'agro écologie pour préserver les ressources naturelles et construire un développement durable.
  • Priorité aux méthodes participatives pour croiser les savoirs traditionnels et scientifiques et permettre aux agriculteurs de trouver eux mêmes des solutions adaptées à leur situation.
  • Priorité à l'organisation des agriculteurs pour dialoguer avec les pouvoirs publics, peser sur les politiques locales de développement et sur les politiques agricoles nationales et internationales.

Nos principaux thèmes de travail sont :

Formation agricole et expérimentation participative d'innovations
.
La formation est au coeur de toutes nos interventions. Elle est souvent longue (2 ans), pratique et théorique, toujours participative. La méthode pédagogique est basée sur le dialogue entre paysans et techniciens et sur la comparaison entre les savoirs traditionnels et les apports techniques de la recherche agronomique.
Dans la plupart de nos projets, d
es groupes d'agriculteurs se réunissent une à deux fois par mois dans leur village, avec l'appui d'un technicien pour analyser leurs problèmes, rechercher les causes puis des solutions qui seront ensuite expérimentées sur la parcelle d'un des membres du groupe. L'impact environnemental des différentes techniques agricoles sera évalué  et la  priorité est toujours donné aux techniques agro écologiques qui préservent la fertilité des sols et de l'environnement.
D
es écoles agricoles en alternance, basées sur le modèle des maisons familiales rurales, sont mises en place pour permettre aux jeunes de concilier l'enseignement fondamental, la formation agricole et le travail sur l'exploitation familiale.

Diversification des productions.
En associant formation, expérimentation et appui (souvent sous forme de micro crédit) pour se procurer les premiers ingrédients nécessaires, ESSOR promeut la diversification et les associations de culture et facilite le développement de l'apiculture, de la pisciculture, de la production de fruits et légumes et de l'élevage de volaille.

Transformation et commercialisation des produits.

En créant de petites unités de transformation (miel, confiture, jus de fruits, pâte d'arachide, huile de palme) et en appuyant les coopératives dans la recherche de marchés, ESSOR permet d'augmenter la valeur ajoutée des produits agricoles.

Plus de Photos :